Bibracte est le nom de l’ancienne capitale des Eduens, puissant peuple gaulois qui occupait aux IIe et Ier siècles avant J.-C. un vaste territoire situé entre Saône et Allier, au cœur de la Bourgogne. Abandonné peu après la conquête romaine, le site de la ville gauloise occupe un des plus hauts sommets du Morvan, le mont Beuvray, aujourd’hui presque complètement recouvert de forêts.

 

La ville de Bibracte fut redécouverte et intensément fouillée dans la seconde moitié du XIXe siècle. Elle est ainsi devenue un des principaux sites de référence de l’archéologie de l’âge du Fer. Bibracte est aussi un lieu historique emblématique, où plusieurs épisodes majeurs de la guerre des Gaules se déroulèrent : la première bataille décisive de la guerre, en 58 avant J.-C., la proclamation de Vercingétorix comme chef de l’armée coalisée contre César durant l’été 52 av. J.-C., enfin la rédaction du récit de César sur cette guerre, le De Bello Gallico, durant l’automne et l’hiver 52-51 av. J.-C.

 

Bibracte fait l’objet depuis 1985 d’un ambitieux programme de recherche archéologique international. Celui-ci a bénéficié de l’intérêt d’un grand personnage de l’Etat, François Mitterrand, pour ce lieu chargé d’histoire et pourvu d’une grande qualité paysagère.  Aujourd’hui, BIBRACTE est un établissement public original qui veille à la préservation du site patrimonial, labellisé Grand Site de France, qui gère un centre archéologique européen où sont formés chaque année des étudiants venus d’une dizaine de pays dans le cadre de leur cursus universitaire et qui reçoit près de 80.000 visiteurs par an (dont 40.000 dans son musée). 

 

Année après année, BIBRACTE développe des actions destinées à conforter conjointement sa place de centre européen d’excellence dans le domaine de l’archéologie et d’équipement culturel structurant de la région de Bourgogne, tout en se préoccupant de la gestion durable du site archéologique et de son environnement, qui a été durement affecté par l’évolution socio-économique que cette région de moyenne montagne a connu au XXe siècle.

 

BIBRACTE est soutenu financièrement par l’Etat français / ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil régional de Bourgogne, le Conseil départemental de la Nièvre et le Conseil départemental de la Saône-et-Loire.

Aerial view of Bibracte
Vue aérienne de Bibracte
Pour en savoir plus:

Pour en savoir plus visitez le site internet www.bibracte.fr

Les sites étudiés

Cliquez pour découvrir ces paysages culturels