BAGENDON

 

L’oppidum de Bagendon (dans le Gloucestershire) est constitué d’un complexe de terrasses qui couvre un espace d’environ 200ha. Comme nombre de ce que l’on appelle des « oppida de territoire » en Grande Bretagne ces terrassements ne définissent apparemment pas un espace enclos distinct. Les premières fouilles du site dans les années 1950 et 1980 ont mis en évidence des activités industrielles et de frappe monétaire, associées à d’importantes quantités d’importations romaines, datant du milieu du 1er siècle de notre ère. Ces découvertes ont démontré qu’il s’agissait d’un site comparable aux autre oppida territoriaux du sud de la Grande Bretagne, comme Verulamium (Herts) et Camulodunum (Essex), et qu’il est identifiable comme la probable capitale du peuple Dobunni. Situé à l’interface entre les collines du Costwold et la vallée de la Tamise, le site était idéalement situé pour accéder à deux paysages très différents et implanté le long d’une voie reliant l’ouest et le sud-est de la Grande Bretagne.

 

Depuis 2009, un projet d’envergure, incluant des fouilles et de vastes prospections géophysiques, a révélé une histoire du site plus complexe. Ces recherches ont identifiées une occupation plus ancienne composée d’une série d’enclos atypiques destinés à des fonctions agricoles distinctes. Il a également démontré la présence d’une activité aux périodes romaines dont une série de villa. Combiné, ce travail indique que les éléments du complexe de Bagendon représentent un paysage intégré plus qu’un simple site, probablement impliquant la répartition des habitants et du bétail aux périodes importantes de l’année.

 

Aujourd’hui le paysage de Bagendon est assez typique du Costwold, situé autour d’un paisible village rural. Le domaine est détenu par une multitude de propriétaires et abrite des cultures arables, des élevages de moutons, de chevaux et une multitude d’activité champêtres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus:

 

Page web du projet Bagendon. Ces documents sont issus des résultats des fouilles récentes (avec des liens vers des publications téléchargeables): www.bagendonproject.org

 

Moore, T. 2014. The birth of a capital? Bagendon 'Oppidum' and the impact of Rome on the British countryside. In The Impact of Rome on the British Countryside: a conference organised by the RAI, Chester, 11-13 October 2013. Breeze, D. The Royal Archaeological Institute. 26-30.

 

Moore, T. 2012. Beyond the Oppida: Polyfocal Complexes and Late Iron Age Societies in Southern Britain. Oxford Journal of Archaeology 31(4): 391-417.

Cutham dyke at Bagendon

Fossé de Cutham, terrassement de la fin de l’âge du Fer à Bagendon​

Roman floor surface at Bagendon

Niveau de sol d’époque romaine fouillé à Bagendon en 2015

Fieldwork at Bagendon in 2015

Fouilles à Bagendon en 2015

Les sites étudiés

Cliquez pour découvrir ces paysages culturels