The Bagendon landscape

Qu’est-ce qu’un paysage culturel?

 

Bien que le terme de paysage culturel apparaisse au début du 20ème siècle, c’est l’UNESCO qui lui donna de l’écho lors de la Convention du Patrimoine Mondial de 1992. Plus simplement, un paysage culturel est un paysage modelé conjointement par l’action de l’homme et de la nature. Ainsi, la plus part de la surface terrestre relève des paysages culturels, résultants d’interactions entre l’homme et son environnement. Ces paysages sont construits par les modes de vies des gens et leurs perceptions, et constituent  souvent un aspect essentiel de leur identité et de leur bien-être. Le concept fondamental de paysage culturel est de considérer les actions humaines de toutes natures, comme indissociables des autres aspects de ces paysages, y compris l’environnement, le patrimoine, l’économie, ou autre comme par exemple les pratiques cultuelles. Plus récemment, l’« Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire » de l’ONU, reconnait que la valeur de tels paysages, en particulier comme créateur de bien-être, ne peut pas être dissociée de leurs autres rôles notamment économiques lorsqu’on considère leur importance et leur gestion.

 

En 2000, l’Union Européenne a reconnu la nécessité d’une gestion plus efficiente des paysages culturels. De cette décision à découlé la Convention Européenne du Paysage (ratifiée par la France, l’Espagne et le Royaume-Uni en 2006) qui a fortement influencé les politiques gouvernementales et permis d’accentuer en Europe le développement de méthodes de gestion durables de ces paysages.

 

Ce projet tient compte du fait que les oppida représentent un cas particulier, car bien que monuments archéologiques ils sont à la fois sites et paysages culturels, en raison de leur échelle (10 à 100 ha) et de leur importance historique. Ainsi, ils représentent pour nous à la fois un défi et une opportunité pour étudier comment les gens perçoivent ce type de paysage et comment nous pourrions les gérer dans un cadre plus intégré.

 

Ulaca entryway

Découverte du paysage de Bagendon (Gloucestershire, Royaume-Unis)

Vue de la vallée des Ambles depuis l’entrée de l’oppidum d’Ulaca (Avila, Espagne)

Pour en savoir plus: 

 

UNESCO 2009. World Heritage Cultural Landscapes A Handbook for Conservation and Management

 

Fairclough, G. and Rippon, S. 2002. Europe's cultural landscape : Archaeologists and the management of change. Brussels : Europae Archaeologiae Consilium

 

Natural England (2010) guidelines: European Landscape Convention

  • Twitter Clean

Follow us

© ©2015 REFIT Project

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now